Comprendre les émotions du jeune enfant

Contenu de la page : Comprendre les émotions du jeune enfant

Quelles émotions ?

  • La peur met le corps en alerte maximale pour faire face au danger.
  • La colère met le corps en état d’agression pour nous protéger et poser notre espace, nos limites.
  • La tristesse est l’émotion de l’acceptation de la perte.
  • La joie indique l’absence de danger et la direction de vie qui favorise l’apprentissage. C’est une nourriture affective indispensable au bien-être.

Quels besoins ?

L’être humain a différents besoins à tout âge :
Emotion agréable = Besoin satisfait
Emotion désagréable = Besoin insatisfait

  • La sécurité : sur le plan physiologique et de survie (boire, manger, dormir) ainsi que sur le plan affectif (calme, tranquillité, confiance, absence de jugement)
  • L’amour : se sentir aimé, être écouté, respecté, compris, accepté, recevoir tendresse et câlins
  • La liberté : de découvrir, de bouger, d’espace, d’air, de se débrouiller seul, d’imaginer, de créer, être autonome, de faire des choix
  • La compétence : être et se sentir capable, expérimenter, se tromper, vivre des réussites, comprendre, apprendre
  • Le plaisir : élan vital, motivation, passion, ressentir des sensations, des émotions positives, jouer, rire, s’amuser, se divertir.

Et chez le jeune enfant ?

Joie, tristesse, peur, colère…

Les émotions sont au cœur de la vie de l’enfant. Elles induisent des comportements comme des pleurs ou des gestes violents, qui dérangent parfois. L’enfant peut passer par toutes les émotions de l’arc-en-ciel au cours d’une seule journée.
Celles-ci influencent directement son comportement. L’enfant contrarié va se replier sur lui-même, se mettre à bouder, ou encore débordé par la colère, ira jusqu’à crier, taper, griffer voir mordre.
Il est important de laisser l’enfant exprimer ses émotions au lieu de les garder pour lui. Bien sûr en tant que parent, on aimerait que notre enfant soit capable de se maîtriser afin de construire de bonnes qualités relationnelles.
Mais avant de pouvoir maîtriser ses émotions, il faut savoir les reconnaître, c’est difficile pour le jeune enfant. C’est encore moins facile de mettre des mots sur ce qu’il ressent. On observe pourtant que plus le jeune enfant parvient à exprimer, puis à parler de ce qu’il ressent, plus il est capable de différer un désir, de calmer sa colère, de contrôler sa jalousie, de sourire de ses peurs et de partager ses joies.

Accueillir et écouter les émotions

Accueillir les émotions, c’est comprendre et prendre au sérieux l’enfant pour favoriser son épanouissement !
C’est fondamental, pour mieux le comprendre et le prendre au sérieux afin de favoriser son épanouissement, cela lui permet :

  • D’être accepté tel qu’il est et le respecter dans ce qu’il vit
  • Se réparer et préserver son intégrité
  • D’apprendre à se connaître et à connaître le fonctionnement des autres
  • Acquérir l’empathie que parents, professionnels lui auront enseignée.

Ce que font les professionnels du service petite enfance…

"Apprendre à se séparer, à vivre à côté et avec d’autres enfants au sein des structures d’accueil, chez une assistante maternelle … Les arcs-en-ciel émotionnels sont d’actualité et les professionnels Petite enfance mettent tout en œuvre pour écouter et accompagner au mieux ces bébés et jeunes enfants dans ce qu’ils ont besoin, ce qu’ils expriment et vivent au quotidien. Extrait du projet éducatif et pédagogique.

Adresses utiles

Services à la personne

Structures d’accueil

Télécharger la Vcard
Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h (16h le vendredi)

Téléchargements

Comprendre et accompagner les émotions du jeune enfant février 2016 PDF - 2.2 Mo
Télécharger